cbd sport musculation

Le CBD dans le sport - De nombreux bienfaits pour les athlètes

Si vous observez un peu les autres sportifs autour de vous, peut être en aurez vous vu quelques-uns qui utilisent une petite pipette pour faire tomber quelques gouttes d’une huile sous leur langue. Cette huile, c’est de l’huile de CBD. Le CBD est de plus en plus en vogue chez les athlètes. Pourquoi ? Tout simplement car ces nombreux bienfaits sont une alternative intéressante aux autres produits souvent beaucoup moins naturels.

Dans cet article nous allons découvrir ensemble ce qu’est le Cannabidiol (CBD), pourquoi il est intéressant pour les sportifs, et comment bien doser son CBD.

L’agence mondial antidopage enlève le CBD de sa liste des produits interdits

Point important avant d’aller plus loin, l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) a enlevé le CBD de sa liste des produits interdits en 2018, considéré pendant des années, à tord, comme un produit dopant.

Cela a été une véritable victoire pour les sportifs de haut niveau qui souhaitaient profiter de ces bienfaits, mais qui ne pouvaient pas le faire sans prendre de risques lors d’un contrôle.

Les sportifs qui affirment utiliser du CBD

Il existe une longue liste de sportifs professionnels qui ont fait le choix du CBD, en voici une liste non-exhaustive

Bas Rutten

Bas Rutten, un des pionniers du MMA, a tout misé sur le CBD. Suite a une blessure qui l’a contraint à prendre des médicaments opioïdes, il a fini par en être complètement addict. Comme il le dit lui même «J’aime le CDB parce qu’il m’a redonné mon énergie, ma force et mon endurance

Nate Diaz

Nate Diaz est également bien connu dans le MMA, notamment suite à sa pénalité pour avoir vapé du CBD pendant une conférence de presse en 2016.
Il fait partie des heureux depuis 2018 puisque le CBD a enfin été autorisé par l’AMA.  Avec son frère Nick, également bien connu dans le MMA, ils ont lancé leur propre marque de CBD.

Tanner Hall

Tanner Hall, avec ses 7 médailles d’or au X-games, est un des géants du ski freestyle. Pour lutter contre les nombreux traumatismes liés à ses accidents de ski, Tanner Hall a fait le choix de se tourner vers le cannabis CBD au lieu de recourir aux classiques analgésiques opioïdes qu’il considère comme trop addictif.

Cullen Jenkins

Cullen Jenkins est une star de la NFL et gagnant du Super Bowl avec son équipe des Giants (New York). Le football américain est un sport très traumatisant pour le corps. Lui aussi a fait le choix de se tourner vers le CBD comme antidouleur.

Andrew Talansky

Andrew Talansky est un triathlète, également réputé pour ses résultats en Iron Man – une des disciplines considérée comme les plus éprouvante puisqu’elle cumule 3.8km de nage, 42km de course à pieds et 180km de vélo.

Parmi ses sponsors, une marque de CBD. Ce n’est pas un hasard puisqu’Andrew Talansky fait partie des utilisateurs de CBD qui ont fait le choisi d’arrêter les médicaments anti-inflammatoires et antidouleurs comme par exemple l’ibuprofène (très utilisé chez les sportifs de haut niveau).

Brock Cannon

Il a décidé d’arrêter l’ibuprofène (dont il en consommait plus d’une dizaine par jour) et fait le choix de passer au CBD pour lutter contre les nombreuses douleurs liés à sa pratique intensive du VTT Cross Country, et des ultras trails.

Les nombreux bienfaits du CBD pour les sportifs

Cette impressionnante publication scientifique sur le sujet du cannabidiol, datant du 6 juillet 2020 (1) le prouve encore une fois : Le cannabidiol (CBD) apporte de nombreux bienfaits qui peuvent être largement bénéfique chez les sportifs.

En voici quelques-uns.

Antidouleur

Nombreux sont les sportifs de haut niveau souffrant de douleurs chroniques dues à la pratique intensive de leur sport.
Le CBD est un antidouleur naturel qui agit rapidement et efficacement.

Remplacement des anti-inflammatoires non-stéroïdiens

L’ibuprofène, par exemple, est un anti-inflammatoire non-stéroïdien autorisé par l’AMA. A nouveau, de nombreux athlètes n’hésitent pas à en prendre à outrance pour réduire les inflammations liées au sport. Hors, ce genre de médicament peut avoir des conséquences irréversibles si ceux-ci sont trop consommés sur le long terme.

Jusqu’à preuve du contraire et en se basant sur les études actuelles, le CBD n’a pas ce genre de problème. Il ne crée pas d’addictions, et n’a pas d’effets secondaires graves notables ce qui en fait un parfait allié pour les sportifs qui recherchent un anti-inflammatoire naturel autorisé par l’AMA.

Amélioration de la qualité du sommeil et donc de la récupération

Le CBD semblerait être une excellente solution pour les personnes ayant des troubles du sommeil. Ses effets relaxants et anxiolytiques semblent être la cause de ses capacités à favoriser le sommeil.

En tant que sportif, vous le savez sûrement, un sommeil réparateur est primordial pour la récupération des muscles.

L’effet d’entourage, une nécessité pour profiter des bienfaits du CBD

Un point très important à comprendre : l’effet d’entourage.

Pour être le plus efficace possible, les différents cannabinoïdes ont besoin d’être associés. C’est pourquoi pour la plupart des personnes, il est recommandé d’utiliser des huiles CBD full spectrum.

Les huiles full spectrum, que vous pourrez retrouver très facilement sur les meilleurs sites CBD du classement cbd-avis.com, contiennent l’ensemble des cannabinoïdes présents naturellement dans le cannabis. CBD, CBG, CBN, mais également THC. Bien évidemment, pour être en règle avec la loi, les huiles CBD ne contiennent en général qu’un taux infime de THC (<0.2%). Cependant on en retrouve quand même dedans, cela permettant ainsi d’avoir cet effet d’entourage le plus complet possible.

Il existe également les huiles CBD broad spectrum. Ce type d’huile contient plusieurs cannabinoïdes. En général c’est le THC qui est totalement supprimé afin d’avoir une huile avec 0% de THC. En général les broads spectrums contiennent du CBD, CBG, CBN, CBDA mais pas de THC.

Enfin, il existe les huiles CBD isolat. Ces huiles sont caractérisées par le fait que seul le CBD est gardé. Les autres cannabinoïdes sont supprimés de l’huile grâce à des processus chimiques d’extraction.

Quelle huile CBD choisir quand on est sportif ?

Pour des sportifs novices, vous pourrez utiliser n’importe quelle huile de CBD puisque vous ne risquez pas d’avoir de contrôle anti-dopage.
Les huiles Full Spectrum sont en général les plus appréciés, car ce sont les plus complètes et donc apportent la totalité des bienfaits.
Les huiles broad spectrum sont adaptées aux personnes qui veulent absolument 0% de THC (a savoir que le taux de 0.2% est tellement minime que vous n’aurez aucun effet euphorisant ou «high»). Vous perdrez les bienfaits liés à l’effet d’entourage du THC, mais la différence sera assez minime.
Les isolats sont peu recommandés à part dans des cas très spécifiques, car vous perdrez l’effet d’entourage et donc une grosse partie des bienfaits du CBD.

Dans les cas des sportifs semi-pro et pro, il ne faudra absolument pas prendre de Full Spectrum car même si le taux de THC est infime, vous risquez malgré tout d’être contrôlé positif au THC lors d’un test anti-dopage. L’AMA l’a d’ailleurs précisé, ce qui est autorisé sont les produits avec 0% de THC. Le THC étant considéré comme un dopant. Choisissez plutôt une huile CBD broad spectrum à 0% de THC. Cela vous permettra d’avoir la majorité des bienfaits du cannabis CBD.

Comment consommer le cannabidiol ?

Le cannabidiol se trouve sous de nombreuses formes, allant de la fleur CBD, en passant par la résine ou encore le pollen qui peuvent être consommés en vaporisation ou en infusion. Chez les sportifs, c’est l’huile CBD qui est la plus appréciée.

La consommation est très simple puisqu’il suffit de déposer quelques gouttes d’huile sous la langue et d’attendre une petite minute avant d’avaler (méthode sublingual). Les muqueuses auront le temps d’absorber le CBD et les effets arriveront rapidement.

Enfin, vous pourrez trouver dans les commerces CBD des gélules de type complément alimentaire CBD. Apprécié pour leur facilité d’utilisation, les gélules ont malgré tout le problème de ne pas pouvoir doser précisément puisque chaque gélule contient une quantité définie de principe actif.

Comment se dose le CBD ?

Le dosage est le point le plus compliqué dans l’utilisation du CBD. Tout simplement car chaque personne a un système endocannabinoïde différent.
Certaines personnes sont très réceptives aux cannabinoïdes alors que d’autres beaucoup moins et cela quelque soit la condition physique.

En général il est recommandé de commencer avec un petit dosage, puis de monter petit à petit jusqu’à trouver le dosage qui vous correspond.

Une dose de 1mg de CBD par kg est un bon point de départ.

Par exemple si vous pesez 80kg, vous pourrez consommer 80mg de CBD par jour. Vous pourrez par exemple en prendre 30mg le matin, 30mg en début d’après midi, et 20mg en début de soirée. Si les effets ne se font pas ou peu ressentir, vous pouvez monter petit à petit en évitant de dépasser 2mg/kg. Donc dans le cas de notre exemple : 160mg par jour.

A noter également qu’il est recommandé de prendre l’huile de CBD pendant ou après un repas. Comme pour n’importe quel complément alimentaire, cela est en général recommandé pour être sûr qu’il soit bien assimilé. D’autant plus que le CBD est un liposoluble. Il a besoin de graisse pour être bien assimilé.

Comprendre le dosage du CBD en fonction du % de CBD contenu dans l’huile

L’huile de CBD est la plupart du temps vendue en format 10ml, comme sur le site Weedy par exemple, ce qui fait environ 200 gouttes d’huile.

En fonction du % de CBD, le taux en mg est différent, voici un récapitulatif qui vous évitera de faire des calculs d’apothicaire pour connaître votre dosage de CBD.

  • Huile CBD 5% = 500mg de CBD par fiole = 2,5mg par goutte d’huile.
  • Huile CBD 10% = 1000mg de CBD par fiole = 5mg par goutte d’huile.
  • Huile CBD 15% = 1500mg de CBD par fiole = 7,5mg par goutte d’huile.
  • Huile CBD 20% = 2000mg de CBD par fiole = 10mg par goutte d’huile.
  • Huile CBD 25% = 2500mg de CBD par fiole = 12,5mg par goutte d’huile.

En conclusion, le CBD peut être un véritable atout pour lutter contre les douleurs liées à la pratique du sport, mais également pour améliorer la récupération via ses bienfaits sur le sommeil et la baisse du stress (Stress= cortisol = baisse de la testostérone). N’hésitez pas à essayer et venir commenter cet article par rapport à vos résultats !

Abonne-toi pour profiter des nouveaux articles

Inscription réussie !

There was an error while trying to send your request. Please try again.

La Bête Musclée will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.